Activités Sportives


Le sport est une part essentielle de l’entraînement professionnel comme de la vie quotidienne de tous les sapeurs-pompiers. C’est pour cela que les Jeunes Sapeurs-pompiers s’entraînent très régulièrement pour participer aux épreuves sportives sapeurs-pompiers.

Les activités sportives du JSP

Les JSP de Montpellier pratiquent entre 1h00 et 2h30 d’activités physiques par semaine, basées sur les séances encadrés des sapeurs-pompiers, à savoir de l’entraînement « cardio » (essentiellement de la course à pied), du renforcement musculaire et de la souplesse, mis au niveau d’intensité requis par la croissance et la morphologie du jeune.

Ces entraînements ont pour but de préparer la condition physique ainsi que l’hygiène du jeune en vue d’intervenir en toute sécurité dans n’importe quel type d’interventions auxquelles il sera potentiellement confronté.

Les sapeurs-pompiers, comme tous les sportifs, aiment la compétition!! Chaque année se déroulent 2 types de compétitions sportives, chacune au niveau départemental dans un 1er temps, puis un niveau régional, et enfin pour les plus fort un niveau national.

Ces compétitions sont ouvertes à tout sapeur-pompier, volontaire ou professionnel, désireux de se mesurer à son frère d’armes. Les jsp font également partie des participants.

Les compétitions officielles des sapeurs-pompiers 

Le sport est une part essentielle de l’entraînement professionnel comme de la vie quotidienne de tous les sapeurs-pompiers, c’est pour cela que les Jeunes Sapeurs-pompiers s’entraînent très régulièrement pour participer aux épreuves sportives sapeurs-pompiers.

Les compétitions officielles des sapeurs-pompiers sont :

-le cross, une des épreuves de l’athlétisme qui consiste en une course nature. Le cross-country, ou cross, est une épreuve hivernale dont les distances sont plus ou moins longues, de 4 à 12 km, selon les catégories d’âge et le niveau de la compétition.

-le challenge de la qualité, combinaison d’épreuves, à savoir 5 épreuves athlétiques (le sprint, le demi-fond, le grimper de corde, le lancer de poids et le saut en hauteur) et l’incontournable parcours sportif qui consiste en une course chronométrée sur 350 mètres. Durant celle-ci, les concurrents reproduisent les gestes techniques effectués lors des interventions : la traction d’un dévidoir, le lancer d’une commande dans une cible de la taille d’une fenêtre, la progression dans des chicanes basses, le franchissement d’une barrière, le passage sur une poutre en portant un tuyau et le transport d’un sac de 30 kg (pour les seniors).