Formations


La formation des J.S.P. est établie suivant une logique d’apprentissage de 4 années. Elle comprend outre un entraînement sportif, trois modules et peut être complétée par un quatrième permettant au JSP titulaires du brevet national de JSP de parfaire leurs connaissances de sapeur-pompier et de participer, dès leur recrutement comme sapeur-pompier volontaire (spv), aux opérations de secours.

Le JSP validera par l’obtention du brevet national la quasi-totalité de la Formation Initiale d’un Sapeur-pompier Volontaire, formation lui permettant de partir pour tout type d’interventions.

La formation des jeunes sapeurs-pompiers est axée autour du secours à personnes, de la lutte contre les incendies et de la protection des biens et de l’environnement. Elle comporte également un volet d’information sur le fonctionnement des services de secours.

A l’issue des 4 années d’école, les jeunes passent le brevet de jeunes sapeurs-pompiers. Ensuite, ils peuvent compléter leurs connaissances par le biais des formations de Secours en Equipe. Le jeune sapeur-pompier dispose ainsi d’atouts majeurs pour rejoindre ses aînés.

Les Jeunes Sapeurs-Pompiers de Montpellier se retrouvent tous les mercredis de l’année scolaire de 14h30 à 17h30 pour un enseignement dispensé par des sapeurs-pompiers qualifiés, tous issus de l’école.

Cet enseignement comprend des cours théorique, des cours pratique, et une séance de sport. L’entraînement sportif du mercredi est complété par une séance spécifique un samedi après-midi sur 2.

Le brevet national des JSP

Conditions à remplir

Pour se présenter aux épreuves du brevet national de Jeunes Sapeurs-pompiers, le candidat doit :

  • Etre âgé de quinze ans révolus et moins de dis huit ans à la date de l’examen ;
  • Répondre aux conditions d’aptitude médicale requises des Sapeurs-pompiers volontaires ;
  • Etre en possession de l’autorisation des parents ou des personnes investies de l’autorité parentale.

Description des épreuves :

  • Une épreuve écrite sous forme d’un questionnaire portant sur la culture administrative et hydraulique ;
  • Une épreuve pratique portant sur l’établissement des lances ;
  • Une épreuve pratique portant sur l’exécution d’une manœuvre de sauvetage ;
  • Une épreuve pratique portant sur l’exécution d’une manœuvre d’interventions diverses ;
  • Une épreuve d’athlétisme ;
  • Une épreuve de natation ;
  • Une épreuve spécifique « Parcours Sportif des Sapeurs-pompiers (PSSP) ».

Chacune de ces sept épreuves écrites, pratiques et sportives est notée de 0 à 20. Le brevet national de Jeunes Sapeurs-pompiers est attribué à tout candidat qui a obtenu un total de 70 sur 140 points.

Toute note inférieure à 5 sur 20 dans l’une quelconque des sept épreuves est éliminatoire. Toutefois, les candidats qui n’ont pas subi avec succès l’une des épreuves susvisées ont la possibilité de s’y représenter une seconde fois, avant l’âge de 18 ans (à la date de l’examen).